S’améliorer en Anglais – 5 Conseils (Simples, Rapides et Efficaces)

Voici les 5 meilleures astuces pour améliorer son anglais rapidement !

Lorsqu’on souhaite s’améliorer en anglais, apprendre du vocabulaire, maîtriser la grammaire et faire des exercices sont recommandés. 

Mais cela peut prendre du temps.

Comment progresser en anglais avec un effet MAXIMUM en un MINIMUM de temps ?

Dans cet article, je vais vous montrer les 5 meilleurs conseils pour améliorer son anglais presque instantanément.

Voici le résumé :

S’améliorer en anglais rapidement

Dans mes cours d’anglais, les étudiants et les employés d’entreprises améliorent leur anglais à l’oral rapidement grâce à ces conseils. 

Et vous pouvez mettre ces astuces en pratique aussi.

Mais juste avant de commencer, je vais vous dire ce qu’il ne faut surtout pas faire lorsque vous apprenez l’anglais.

Ne vous inquiétez pas pour votre accent !

formation an anglais

Avez-vous déjà entendu un enseignant dire qu’un bon accent est important pour bien parler l’anglais ?

Eh bien, pour être honnête, je pense que c’est un très mauvais conseil.

Voici pourquoi.

Avez-vous un accent quand vous parlez français ?

Tout le monde a un accent selon d’où il vient ou selon sa région.

Si j’apprends le français comme langue étrangère à Lille, mon accent sera différent de celui que j’apprends à Marseille.

De même, si vous apprenez l’anglais en Écosse, en Amérique ou en Australie, votre accent sera différent.

accent anglais

Alors quel accent est le bon ?

Peut-être que ces professeurs veulent dire que vous devriez essayer de paraître moins français. Les Italiens devraient-ils paraître moins italiens ou les Espagnols moins espagnols lorsqu’ils parlent anglais ?

Est-ce vraiment si important ?

NON ! 

Et même si vous vouliez parler anglais sans aucune trace de votre langue maternelle, cela vous demandera beaucoup de temps et d’efforts.

Dans la plupart des cas, après seulement quelques mots, la plupart des gens peuvent toujours détecter  un locuteur non natif.

Mais encore une fois, je ne pense pas que ce soit important.

Donc pour la majorité, ne pas avoir « d’accent » quand on parle anglais ne doit pas être un objectif.

MAIS il y a quelque chose que vous POUVEZ faire pour améliorer le son de votre anglais.

Voici le conseil numéro un :

1. Soignez votre prononciation

Prononcer correctement un mot anglais est un moyen simple d’améliorer son niveau.

Pourtant, de nombreux étudiants ne lui accordent pas l’importance qu’il mérite.

Mais je peux vous assurer que si vous faites attention à la prononciation, votre niveau d’anglais s’améliorera, sans ajouter du vocabulaire et avec les mêmes connaissances grammaticales.

Mieux encore, une bonne prononciation peut être facile et rapide à maîtriser. 

Pourquoi la prononciation est importante :

Premièrement, savoir comment se prononce un mot permet de le comprendre quand on l’entend.

Deuxièmement, lorsque vous parlez, vous pouvez être sûr que votre correspondant comprendra le mot que vous dites.

Alors pour maitriser la prononciation anglaise, voici les principaux points à retenir :

Avoir le bon nombre de syllabes

Si vous avez le bon nombre de syllabes dans un mot, il sonnera mieux et sera plus compréhensible : 

Une :

Deux :

Trois :

Avec le bon nombre de syllabes, votre prononciation est déjà bien avancée.

C’est aussi simple que ça. 

Faites le son TH

Vous ne l’aimez probablement pas mais cela ne change pas le fait que le son th existe beaucoup en anglais. Alors faisons les choses correctement : 

Il n’y a pas d’autre moyen – mettez votre langue entre vos dents et allez-y.

Ça vaut l’effort !

Si vous essayez consciemment de faire le son th, votre niveau d’anglais augmente immédiatement. 

Et H !

Prononcer les « H » en anglais est un petit détail qui fait une grande différence pour votre niveau.

Imaginez la difference que de nombreux petit détails peuvent faire ensemble ! 

Prononcez la fin des mots

Dans les mots français, les terminaisons sont souvent muettes.

Mais pas en anglais.

Cela signifie que vous devez commencer la prononciation du mot au début et continuer jusqu’à la fin, surtout s’il y a une consonne.

Prenez les verbes réguliers qui se terminent par ed :

Called   –  d

Walked  –  

Wanted  – id 

Avez-vous entendu les trois sons différents ?

Lequel choisir ?

Imaginez une sorte de toboggan géant.

Quand vous commencez la prononciation vous ne pouvez pas vous arrêter et vous devez aller jusqu’au bout.

Ne dites pas ed – comme dans le prénom Edouard, et vous serez proche d’une prononciation claire.

Essayez ces exemples :

  • Organised
  • Worked
  • Wanted
  • Clicked
  • Printed
  • Joined
  • Played

Et en parlant des terminaisons, vous devez prononcer n’importe quel « S » à la fin d’un mot. 

Ce qui nous amène au conseil numéro 2 :

2. Pas de stress – juste dire les "S"

Il y a une lettre que vous devez utiliser pour vous améliorer nettement lorsque vous parlez anglais.

C’est quelque chose que mes élèves trouvent lors de mes cours d’anglais.

C’est la lettre « S ».

Et plus particulièrement à la fin d’un mot.

Aux oreilles d’un anglophone natif, lorsqu’un « S » n’est pas prononcé, il est très remarqué par son absence.

La règle est simple :

Chaque fois qu’il y a un « S » à la fin d’un mot, vous devez le prononcer, même s’il semble étrange.

Essayez de lire cette phrase en anglais à voix haute :

“She schedules video conferences at different times on different days when she speaks for 10 minutes or so, then she usually leaves but sometimes she stays and asks the participants questions about their plans.”

Et maintenant cliquez ici pour écoutez.

La phrase n’est pas simple mais chaque « S » est prononcé.

C’est simple à faire, il suffit de se souvenir et de s’entraîner.

Croyez-moi, cela fait vraiment une énorme différence.

Are you ready for tip number 3 ?

consulting communication anglais

3. Les formes interrogatives

De nombreuses conversations dans une seconde langue sont sous forme de questions et réponses.

Pendant vos études, au travail ou lorsque vous êtes à l’étranger, quand une personne vous pose une question, vous devez y répondre.

Lorsque vous souhaitez obtenir des informations, vous devez poser une question.

Dans les deux cas, se familiariser vraiment avec les formes interrogatives est un moyen efficace d’améliorer son anglais. Comprendre les questions devient plus facile et vous serez plus à l’aise de demander.

Le premier point important est de prêter attention au tout premier mot de la question. Souvent, un mot change complètement le sens de la question.

Il n’y a pas que les questions WH et How.

  • What
  • Where
  • When
  • Who
  • Why
  • Which
  • How many
  • How much
  • How far
  • How come

Bien qu’elles soient bien sûr indispensables.

Très communément, les questions sont constituées d’un verbe auxiliaire au début de la phrase, avant le sujet :

Are..?  Are you French?

Is..?  Is this your bag?

Do..?  Do you eat meat?

Does..?  Does Richard speak English?

Have..? Have you visited Rome?

Has..? Has Sandy met Rob?

Can..? Can we order some food?

Vous devez également être très attentif à l’indication du temps de la question.

des formes passées –  

  • Was ..? 
  • Were..? 
  • Did..? 

 et des formes au futur

  • Will..? 

Il est donc très utile d’avoir une solide connaissance des fonctionnalités du vocabulaire et des formes grammaticales simplifiées.

Il existe aussi des phrases avec une intonation montante indiquant une question, par exemple :

Et utiliser ce genre de phrases dans les conversations est mon prochain conseil :

cours d'anglais

4. Mots et phrases communicatifs

L’utilisation de mots spécifiques et de quelques phrases de choix en anglais parlé est un excellent moyen d’augmenter rapidement votre niveau.

Voici quelques exemples :

Au lieu de « I agree » utiliser “sure”. 

Au lieu de “do you understand?” utiliser « you know? »

  • Hello – hey
  • How are you – how’s it going
  • Fine – good
  • Yes – yeah
  • No – not really
  • Thank you – thanks a lot
  • In fact – actually
  • At the moment – right now
  • Want to – wanna
  • Going to – gonna

En plus des mots et des expressions communicatifs, utilisez autant de formes contractées que possible :

  • I am – I’m
  • We are – We’re

Et au lieu de répéter le sujet ou l’objet, utilisez les pronoms appropriés :

  • I have a meeting with Janet. When will you meet Janet (her)
  • Where is the report. The report (it) is here

Lire ces deux conversations courtes :

Conversation 1

Hello David, how are you?

Hello Sarah, I am fine.

What are you working on at the moment? 

Well, I want to finish the report then I am going to have a meeting with Janet.

Good. I would like to see the report before you meet Janet. Do you understand?

Yes of course. In fact the report will be ready this afternoon.

Thank you very much.

Lisez maintenant la deuxième conversation, puis écoutez ces formes de communication :

Conversation 2  

Hey David, how’s it going?

Hi Sarah, yeah, good.

What are you working on right now

Well, I wanna finish the report then I’m gonna have a meeting with Janet.

Great. I’d like to see it before you meet her, you know?

Yeah, sure. Actually, it’ll  be ready this afternoon.

Thanks a lot, David.

Si vous pouvez utiliser les techniques dans la conversation 2, ils sont le signe d’une compréhension plus approfondie de la façon dont l’anglais est utilisé dans la pratique.

En communiquant en anglais plutôt qu’en récitant une leçon d’anglais, vous démontrerez un niveau supérieur.

Régardez cette vidéo de Kev Adams utilisant certaines de ces phrases dans une interview à la télévision américaine.

 

Mon dernier conseil est simple.

5. Soyez simple

Lorsque vous parlez anglais comme seconde langue, soyez aussi simple que possible.

Les enseignants peuvent passer beaucoup de temps à surcharger les élèves avec une multitude de formes grammaticales qui ne sont pas utiles pour la plupart des gens.

Je suggère qu’il est préférable de maîtriser les formes les plus courantes d’anglais parlé – des formes simples, passées et progressives (ing) avec peut-être juste un peu de présent parfait pour les apprenants plus avancés.

L’idée, c’est que les phrases simples sont plus susceptibles d’être grammaticalement précises.

Pensez simplement

Et pour faire des phrases simples, vous devez simplifier ce que vous voulez dire.

Il est irréaliste de penser que la plupart des utilisateurs d’une seconde  langue seraient capables de communiquer au même niveau que leur langue maternelle.

Il est donc préférable d’avoir deux ou trois phrases courtes, simples et précises plutôt qu’une longue.

Il n'y a pas d'erreurs !

comment réussir le test

Quand il s’agit d’apprendre une autre langue, c’est inutile de parler d’erreurs.

Le seul véritable objectif est de comprendre et d’être compris – tout le reste sont des détails.

Ce n’est peut-être pas toujours précis mais tout ce que vous dites en anglais est bon.

Vaincre « la peur de faire des erreurs » est l’un des meilleurs moyens de commencer à mieux parler anglais.

Et enfin, une astuce bonus qui fera booster votre anglais parlé à un niveau supérieur :

Bonus: La phonétique

Lorsque vous apprenez un nouveau mot de vocabulaire, apprenez en même temps la forme phonétique.

Contrairement au français, en anglais, il n’y a pas de sons standards pour les voyelles ou les combinaisons de lettres.

Si vous n’avez jamais entendu le mot prononcé, vous ne pouvez pas toujours savoir comment il se prononce.

En plus, différentes fonctions de vocabulaire et le temps des verbes peuvent avoir des prononciations différentes. 

C’est assez difficile pour les apprenants d’anglais lorsqu’il s’agit de transformer un mot écrit en anglais parlé.

Prenons ces exemples :

  • Read  – I read the newspaper every day. 
  • Read – Yesterday I read a magazine. 
  • Live – I live in England.
  • Live – I like live music.  
  • Wind – There is a lot of wind.  
  • Wind – Wind the sails in.
  • Close – Please close the door.
  • Close – They were standing close together.
 

 

Alors, comment connaître le bon son d'un mot ?

Oubliez ces hiéroglyphes phonétiques complexes que personne ne comprend.

                                iː            əʊ           tʃ                dʒ

Heureusement, il existe une solution beaucoup plus simple.

Avec un dictionnaire en ligne comme wordreference.com ou Reverso, vous pouvez cliquer pour écouter. Dans certains cas, vous pouvez même sélectionner une variation régionale entre les pays.

Écoutez et copiez simplement le son et notez votre propre forme phonétique (ph) comme ceci :

  • Read.  I read the newspaper every day.  (ph. reed)
  • Read. Yesterday I read a magazine. (ph. red)
  • Live. I live in England. (ph. liv)
  • Live. I like live music.  (ph. lyve)
  • Wind. There is a lot of wind.  (ph.wind)
  • Wind. Wind the sails in. (ph. wynde)
  • Close. Please close the door. (ph cloze)
  • Close. They were standing close together. (ph.closs)

Pour votre travail ou vos études, vos voyages ou vos loisirs, appliquez ces conseils la prochaine fois que vous parlerez anglais.

Vous obtiendrez le maximum d’effets pour un minimum d’effort.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.